Croisière au pays d’Artagnan : grande richesse naturelle et culturelle dans l’Aquitaine

L’Aquitaine est une ancienne région administrative du Sud-Ouest de la France de code ISO 3166-2 : FR-B. Elle comprenait cinq départements dont la Dordogne, la Gironde, les Landes, le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques. Son chef-lieu, Bordeaux, en était aussi la plus grande ville. Cette région administrative tirait son nom d’une partie de la Gaule, dont les contours ont évolué depuis l’Antiquité pour se fixer au xiie siècle à l’ensemble du Poitou, du Limousin, de l’Angoumois, de la Saintonge, du Périgord et de la Gascogne regroupés autour de Bordeaux dans le Duché d’Aquitaine. Ses habitants étaient appelés les Aquitains. Dans le cadre de la réforme territoriale, l’Aquitaine a fusionné avec les régions Poitou-Charentes et Limousin. Le nom de cette région est Nouvelle-Aquitaine, adopté après validation par le Conseil d’État, en remplacement du nom provisoire « Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes ». 

Nombreuses richesses naturelles et culturelles

Avec ses paysages variés, l’Aquitaine peut s’enorgueillir de ses nombreuses richesses naturelles et culturelles que vous pouvez découvrir en vous aventurant au cœur de la région. Sa gastronomie est parmi les plus riches de France, avec des spécialités et des produits locaux tels que les vins de Bordeaux, les truffes du Périgord, le jambon de Bayonne, le foie gras de canard, le melon de Nérac, les fraises et les tomates de Marmande. La région Aquitaine est située dans le sud-est de la France, à la frontière avec l’Espagne et à proximité de la mer Cantabrique. Sa position privilégiée rend chacun de ses sites étonnamment beaux, parmi les plus beaux de France, des vignobles aux magnifiques vues sur les Pyrénées. 

Nerac

Nérac est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de Lot-et-Garonne, région Nouvelle-Aquitaine. Ses habitants sont appelés les Néracais et Néracaises. Ville fleurie située en Gascogne dans les landes de Lot-et-Garonne et le pays d’Albret. C’est le chef-lieu d’un arrondissement couvrant le sud-ouest du département. Renaissance et ville médiévale. Sa vieille ville abrite des bâtiments de différentes époques qui coexistent en harmonie : vieilles maisons à colombages, pont gothique, palais Renaissance, château d’Henri IV… Ce château, construit entre le 14ème et le 16ème siècle, possède une magnifique galerie et une aile Renaissance. 

Flaran 

 Il appartient à la commune de Valence-sur-Baïse, où se trouve son emblématique abbaye cistercienne du XIIe siècle. Il a été remodelé à plusieurs reprises, la dernière fois au XVIIIe siècle. Son ensemble architectural a été déclaré Monument Historique grâce au fait qu’il comprend des éléments typiques des périodes romane et gothique. Vous pouvez visiter son cloître, la salle capitulaire des moines, les cuisines et son jardin de plantes médicinales et aromatiques. L’abbaye de Flaran est une ancienne abbaye cistercienne, fille de l’abbaye de l’Escaladieu en Hautes-Pyrénées, située à Valence-sur-Baïse, dans le département du Gers. Elle fut fondée en 1151, au confluent de l’Auloue et de la Baïse, au pied d’un éperon rocheux sur lequel fut fondée la bastide de Valence, entre Condom et Auch, par les moines de l’abbaye de l’Escaladieu. Joyau de l’art cistercien, classée Monument Historique, c’est l’une des abbayes les mieux préservées du sud-ouest de la France qui présente encore la totalité de ses bâtiments monastiques et de son jardin. Avec près de 50 000 visiteurs par an, l’abbaye de Flaran est devenue le site le plus visité du Gers. L’entrée y est gratuite le premier dimanche de chaque mois de novembre à mars inclus ainsi que pour les moins de 18 ans en visite libre toute l’année.

Condom 

Sur les rives de la Baïse et au centre de la Gascogne, émerge l’ancien village épiscopalien de Condom. Petit mais accueillant, ainsi que riche en patrimoine historique et artistique. Les palais de Polignac et de Cugnac, datant du XVIIIe siècle, et la cathédrale Saint-Pierre, avec son cloître gothique flamboyant, en sont des exemples. La ville est célèbre pour son Armagnac avec lequel D’Artagnan et ses trois mousquetaires ont porté un toast. Vous pouvez vous renseigner sur le processus de production lors de l’une des visites de ses caves centenaires. Condom, aussi appelée Condom-en-Armagnac ou Condom-sur-Baïse, est une commune française, sous-préfecture du département du Gers, dans la région Occitanie. Ses habitants sont appelés les Condomois. La commune de Condom est située sur la Baïse, entre Armagnac et Agenais, Condom est la ville principale de la Ténarèze ou Condomois. C’est une commune limitrophe du département de Lot-et-Garonne. Elle est le centre de l’aire urbaine de Condom.

Moissac 

Moissac est une commune française située dans le département de Tarn-et-Garonne en région Occitanie. Ses habitants sont les Moissagais et Moissagaises. C’est une ville très importante depuis le Moyen Age, car elle fait partie du Chemin Français de Saint Jacques, à partir du 12ème siècle l’Abbaye de Saint Pierre. Déclaré patrimoine mondial, son célèbre tympan, qui représente le Jugement dernier, mérite d’être mentionné. C’est une œuvre unique au monde, en très bon état de conservation. La somptuosité de l’abbaye réside dans ses galeries et ses 76 chapiteaux décorés de façon exquise. De plus, Moissac est internationalement connu pour ses prestigieux raisins de Chasselas. La commune est située dans l’unité urbaine de Castelsarrasin et dans l’aire urbaine du même nom près de la confluence de la Garonne et du Tarn et la route nationale 113, entre Castelsarrasin et Valence-d’Agen. 

Agen

Agen est une commune du Sud-Ouest de la France, préfecture du département de Lot-et-Garonne, en région Nouvelle-Aquitaine. Ses habitants sont appelés les Agenais. Le pays qui l’entoure, sur les deux rives de la Garonne, est l’Agenais. Avec ses 33 988 habitants environ, elle est la 227e commune de France par sa population. La ville est le siège de l’agglomération d’Agen structure intercommunale regroupant approximativement 96 924 habitants. Son unité urbaine rassemble, selon la définition de l’Insee, 81 266 habitants et se classe au 71e rang en France métropolitaine. Son aire urbaine compte 113 376 habitants. Cité bimillénaire établie au pied du coteau de l’Ermitage qui fut le siège de l’oppidum gaulois des Nitiobroges, son histoire est intimement liée à celle de « Garonne », comme les Agenais nomment leur fleuve en le personnifiant. S’il fut nourricier et permit le développement du commerce, ses nombreuses crues redoutables ont donné à la ville la réputation d’être la plus inondée de France. Aujourd’hui protégées par des digues, la ville et son agglomération se sont largement étendues dans la vallée. Agen a conservé de son passé médiéval un important patrimoine architectural civil et religieux, enrichi, à la fin du xixe siècle, par la construction d’immeubles de type haussmannien et de maisons Art nouveau et Art déco lors du percement de larges boulevards. Le nom d’Agen est couramment associé au pruneau, dont la zone de production est essentiellement située en Lot-et-Garonne et qui était autrefois expédié depuis le port de la ville sur la Garonne, ainsi qu’au rugby à XV par son club emblématique, le SU Agen, qui détient notamment 8 titres de champion de France. Une ville à l’atmosphère très familière sur les bords de la Garonne. En vous promenant dans son centre historique, vous atteindrez des lieux emblématiques tels que la Plaza de los Lecheros, très animée. Dans la célèbre rue Beauville, vous serez émerveillé par les belles maisons à colombages, par les fresques du XIXe siècle de la cathédrale Saint-Caprasio et par les grandes collections du Musée des Beaux-Arts, qui est divisé en quatre palais Renaissance. Vous pouvez également vous promener dans la ville, en traversant le majestueux pont-canal de 539 mètres de long qui traverse la rivière tout en dégustant l’un de ses célèbres pruneaux. 

Historique 

L’Aquitaine est le nom donné depuis au moins le ier siècle av. J.-C. à une région ancrée sur la façade Atlantique et le versant nord des Pyrénées. Il y a quelque 45 000 ans, l’homme moderne (homo sapiens) pénètre (au Tadjikistan) dans la vaste steppe eurasiatique. En quelques millénaires, il la peupla d’Est en Ouest. C’est probablement à l’occasion d’une période interglaciaire, il y a 40 000 ans, que l’homme de Cro-Magnon arrive en Aquitaine. En 1868, plusieurs squelettes de cette espèce furent retrouvés dans l’abri de Cro-Magnon aux Eyzies-de-Tayac au bord de la Vézère en Dordogne. Les Aquitains du Paléolithique supérieur ont laissé de nombreux vestiges de leur savoir-faire dont la Dame de Brassempouy et les remarquables peintures de la grotte de Lascaux datant d’il y a -17 000 ans. Publius Crassus, le jeune lieutenant de Jules César, entreprit la conquête de l’Aquitaine en 56 av. J.-C. Sous l’Empire romain, la dénomination Aquitaine s’applique à un gros Sud-Ouest de la Gaule, des Pyrénées aux rives de la Loire, Auvergne incluse. Saintes et Bordeaux furent les capitales successives de la Gaule aquitaine finalement partagée en trois (Aquitaine Première, Aquitaine Seconde et Novempopulanie) sous la Tétrarchie, à l’occasion des réformes fiscales et administratives réalisées par Dioclétien. La romanisation de la Novempopulanie conduira à la Vasconie.  

Les réseaux de transport

Le canal du Midi est un canal français qui relie la Garonne à la Méditerranée. Il fournit avec le canal latéral à la Garonne une voie navigable de l’Atlantique à la Méditerranée. Il a été prolongé par le canal du Rhône à Sète. C’est le commerce du blé qui motiva sa construction. Construit au XVIIème siècle, de 1666 à 1681, sous le règne de Louis XIV, sous la supervision de Pierre-Paul Riquet, le canal du Midi est le plus ancien canal d’Europe encore en fonctionnement.

Transport maritime 

Le grand port maritime de Bordeaux accueille chaque année 1 600 navires et traite environ neuf millions de tonnes de marchandises dont quatre millions de tonnes d’hydrocarbures. Il accueille également les éléments de l’A380 en transit vers Toulouse. Il y a aussi le Port de Bayonne.

Transport aérien

Les aéroports internationaux en Aquitaine sont :

– aéroport de Bordeaux, situé à Mérignac ;

– aéroport de Pau-Pyrénées à Uzein, situé à 17 km au nord-ouest de la ville de Pau ;

– aéroport de Biarritz-Pays basque, situé à Anglet ;

– aéroport de Bergerac-Périgord-Dordogne, situé à Bergerac. Vols à destination de Paris ainsi que de la Grande-Bretagne ;

– aéroport Agen-La Garenne : vols à destination de Paris ;

– aéroport Périgueux-Bassillac : vols à destination de Paris. 

Culture 

Les langues régionales parlées en Aquitaine sont au nombre de trois Ce sont l’occitan, le basque et le saintongeais. Les dialectes occitans qu’on y parle le plus sont :

– le gascon parlé dans la Gironde, le sud du Lot-et-Garonne, les Landes, y compris le béarnais parlé dans le Béarn (Pyrénées-Atlantiques). Sa spécificité est telle qu’il est souvent considéré comme une langue à part entière au sein de l’ensemble linguistique d’oc ;

– le languedocien du sud de la Dordogne au nord du Lot-et-Garonne en passant par l’extrême est de la Gironde ;

– le limousin parlé dans le centre et le nord de la Dordogne.

Leurs locuteurs sont en Aquitaine 160 600 selon une étude de l’INSEE. Ils se retrouvent pour l’essentiel dans le monde rural : un quart sont agriculteurs ou anciens agriculteurs. Le monde agricole et rural reste en quelque sorte le gardien de l’occitan : c’est en Dordogne qu’il est relativement le plus répandu, puis dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Le basque est parlé traditionnellement au Pays basque c’est-à-dire dans la partie occidentale des Pyrénées-Atlantiques. A savoir les provinces basques de Basse-Navarre, de Soule et du Labourd. Au Pays basque, on compte 63 000 adultes bascophones. Dans le reste de l’Aquitaine, il y en a 11 000. De façon plus confidentielle, le saintongeais est parlé dans quelques secteurs. On distingue principalement le Pays Gabay dans la partie septentrionale du département de la Gironde, la Petite Gavacherie à l’extrême-ouest de la Gironde, la commune du Verdon-sur-Mer au nord du Médoc et quelques localités à l’extrême-nord du Périgord. Contrairement à l’occitan et au basque, il ne bénéficie pas du soutien du conseil régional. Enfin, parmi les langues parlées dans la région par un nombre significatif de locuteur, il faut aussi mentionner les langues des immigrations plus ou moins récentes tels que l’espagnol, l’italien, le portugais ou encore l’arabe. Première région viticole de France, l’Aquitaine génère le quart de la production viticole de l’Hexagone, la France étant le premier pays producteur au monde. La Guyenne girondine, les Landes de Gascogne, le Béarn, le Pays basque et l’Agenais offrent toutes les spécialités gastronomiques du Sud-Ouest, à ne citer que l’huîtres d’Arcachon, le lamproie à la bordelaise, l”éÉcrevisse à la bordelaise, la cèpes cèpe de Bordeaux, le bœuf de Chalosse, le bœuf de Bazas, le foie de veau à la bordelaise, l’ agneau de Pauillac, …

Les endroits intéressants à visiter à Perpignan
Connaissez-vous la belle région de Champagne ?