Le tunnel sous la Manche : un projet promu et inauguré par Elizabeth II

Le projet Eurotunnel a été promu et inauguré par Elizabeth II, la reine britannique, et François Mitterrand, le président français, le 6 mai 1994. Eurotunnel est notamment le nom de la société soutenant cette entreprise européenne qui a déterminé la construction de deux tunnels ferroviaires (sous la Manche) de Folkestone/Kent en Grande-Bretagne à Coquelles/Calais en France.

Le projet du tunnel sous la Manche 

Ce projet a coûté deux fois plus que ce qui était prévu à l’origine: (15 milliards de dollars). La première proposition de fouilles sous la Manche a été entendue en 1880, mais officiellement l’activité commencerait 108 ans plus tard. Grâce à des travaux au laser et par satellite, la société a commencé à travailler sur le projet en 1988. Actuellement, le tunnel a une distance de cinquante kilomètres par 6,70 mètres de diamètre. Ils se trouvent sur le sol français, 37,9 km (qui est aussi le plus long trajet) sous la Manche et les 8,9 km restants sur le sol britannique. Si nous utilisons l’Eurostar, le voyage dure environ 35 minutes dont 27 minutes sous l’eau.

Des services de transport flexibles

Il existe entre autres de nombreux trains comme l’Eurostar qui permettent d’emprunter la Manche, et l’Eurotunnel a même des services de navettes pour ses abonnés, y compris leurs véhicules. Il y a 28 voitures à deux étages pour les voitures, les camions et les passagers en général qui circulent jusqu’à 100 mètres sous le niveau de la mer, et ces trains peuvent transporter jusqu’à 140 véhicules.

Ce service est disponible tous les jours pendant 24 heures. Ce qui varie, c’est la fréquence ; de 6 heures à 24 heures, il y a 3 trains par heure, alors que pendant les 24 heures à 6 heures, la fréquence tombe à 2 trains par heure. Le billet de voyage peut être réservé en ligne sur le site officiel qui fournit également les heures de départ et la durée du voyage entre les destinations choisies.

Il faut remarquer que les tarifs ne sont pas fixés à l’avance et dépendent essentiellement de trois facteurs:

  • Premièrement, le moment précédant l’achat du billet
  • Deuxièmement, le type de véhicule à déplacer
  • Enfin la durée du séjour

Les principaux avantages du transport international ferroviaire sous la Manche

  • Réduction significative du temps de voyage

L’une des plus grandes avancées est la réduction de la durée du voyage entre Londres et Paris car, par rapport aux 7 heures que nous pouvions prendre avec le train le plus rapide, nous pouvons désormais nous rendre de la Grande-Bretagne en France en 3 heures environ.

  • Une sécurité à la pointe de la technologie

Les trains sont absolument sûrs car ils sont équipés d’un système anti-retournement très moderne et d’autres systèmes avancés pour prévenir et détecter les éventuels incendies, la crainte qui hante le plus leurs passagers étant liée aux attaques terroristes.

Il est clair que, comme cela a été le cas dans tous les pays de tous les continents, le train est un moyen de transport accessible (surtout si on le compare aux possibilités offertes par le bateau ou l’avion). Et communiquer, c’est aussi réduire les distances entre les marchés et chasser les rumeurs d’éventuels affrontements guerriers. Chaque voie d’accès suppose par ailleurs à de nouvelles possibilités de commercialisation et c’est peut-être l’objectif le plus clair de la construction d’Eurotunnel : l’union de l’Europe dans tous ses sens.

Les revers d’un moyen de transport avancé

Les groupes environnementaux ont alors mis en garde contre les conséquences que ce projet implique sur l’environnement et l’écosystème. Ils n’oublient pas que ce projet a été réalisé grâce au travail de l’homme qui s’est imposé à la nature.

Une autre critique dont elle a fait l’objet, est l’accueil d’un grand nombre de “passagers” immigrants illégaux, c’est-à-dire sans papiers ni aucune documentation.

Les anecdotes phares du projet

  • Dans le projet de tunnel, 17 000 travailleurs ont travaillé en une seule journée de travail.
  • Soixante-dix pour cent des passagers sont britanniques. Sur le plan commercial, les Français ont été plus intéressés, puisqu’ils détiennent 65 % des actions de cette société de transport.
  • En 1990, lorsque les tunnels excavés se rencontrent, une poignée de main symbolique a lieu entre les travailleurs de Grande-Bretagne et de France qui a été télévisée pour cinq millions de dollars US.
Les coutumes françaises à connaître lors de votre séjour en France
L’élevage de moutons en Islande : un événement spécial