Espagne: les plus beaux itinéraires des Asturies en camping-car

Publié le : 12 janvier 202323 mins de lecture
Les Asturies, un paradis naturel est bien plus qu’un slogan. C’est la meilleure destination pour vivre des vacances en Espagne en famille et en camping-car pour profiter de sa culture si conviviale. Connaître les Asturies, c’est connaître un territoire de contrastes permanents, de pics continus, de zones de vastes forêts indigènes, de gorges et de gorges, de petites plages et de vallées à la verdure exubérante. Tout cela mérite une visite, c’est pourquoi nous proposons un itinéraire en camping-car par certains des plus beaux coins qui existent dans les Asturies. La plage est très belle, et bien pour apprendre à surfer. On peut se baigner coté plage et coté rivière, c’est magnifique et bien sympa ! En plus, l’eau est bonne dans cette région, ce qui ne gâche rien, et les campings accueillants.

Commencer l’itinéraire dans les Asturies par La Catalogne

Débutons notre découverte de l’Espagne en camping-car au nord du pays. Séparé du Pays Basque français par les Pyrénées et le fleuve Bidassoa, le Pays Basque Sud est réputé pour ses panoramas à couper le souffle et sa gastronomie d’exception. L’itinéraire en campingcar commence à la frontière franco-espagnole, avant de descendre vers le sud, par la côte et Cadaqués. Nous naviguerons ensuite dans les terres  ou par Figueras et Gérone, avant de longer la côte jusqu’à Barcelone, en profitant bien de l’alternance de grandes plages et de criques escarpées.

Saint-Sébastien, sa fabuleuse plage de la Concha et sa cuisine réputée dans le monde entier.

Ne repartez pas sans avoir goûté aux excellents pintxos et sans être monté à bord du funiculaire pour rejoindre le parc d’attractions quasi centenaire au sommet du mont Igueldo. Bilbao, le Musée Guggenheim et son bouquet monumental de tulipes en façade postérieure, œuvre de Jeff Koons qui ravira les plus petits. Du même artiste vous attend également le célébrissime Puppy, un West Highland terrier fleuri de 12 mètres de haut. Empruntez également le funiculaire Artxanda depuis le centre ville pour rejoindre le sommet du mont du même nom et sa zone de loisirs.

Le littoral basque espagnol

Des panoramas grandioses vous attendent à Getaria, Zumaia ou encore sur l’île de San Juan de Gaztelugatxe. Les plus courageux pourront également tenter le Sentier du Littoral, sentier de grande randonnée (GR) de 18km qui relie Pasaia à Saint Sébastien.Ce circuit ne s’arrête pas à la capitale de la Catalogne, mais se poursuit ensuite dans les terres, jusqu’aux portes de l’Andorre. On passera par :

  • Montserrat
  • Ripoll
  • Castellar de N’Hug
  • La Seu d’Urgell.

Ce circuit part de Madrid, pour vous proposer une circonvolution d’une semaine. Les diverses étapes de ce parcours sont bien connues pour leur valeur historique, de Ségovie à Salamanque, Tolède et Leon. On apprécie aussi les paysages sans concession, faits de montagne ou de plaine. Entre Castilla La Mancha, Castilla y Leon et Communauté de Madrid, un voyage à la découverte d’une Espagne authentique, loin des idées reçues. Difficile de tout voir en Andalousie. Cet itinéraire, qui mérite une dizaine de jours de voyage, rencontre à la fois la mer et les trois cités historiques de Séville, Cordoue et Grenade. Des panoramas de bout du monde et des visites inoubliables, à la découverte de l’Espagne Maure.

La Navarre

Impossible de visiter la Navarre sans faire un détour par sa capitale Pampelune. La route d’accès à elle seule vaut le détour !
Célèbre dans le monde entier pour ses fêtes de la San Fermín, Pampelune regorge de rues pittoresques et de maisons typiques. Un ascenseur relie la partie basse à la partie haute ou ancienne de la ville. À 10 mn de marche de la Place du Château vous attend le Parc de la Taconera, 90 000 m2 de verdure où cohabitent des cerfs, des paons, des chèvres…Nous vous recommandons également le désert des Bardenas Reales, plus communément appelé « les Bardenas » : dépaysement garanti ! Plus d’infos dans notre Excursion au Désert des Bardenas en camping-car. Enfin, les passionnés de période médiévale seront servis. En effet, la Navarre est le siège de nombreux châteaux d’époque, comme celui d’Olite ou de Javier, tous deux admirablement restaurés.

À ne pas rater en Aragon

Région particulièrement préservée, l’Aragon ravira les amoureux de nature et de randonnée. Au programme, des villages charmants de style mudéjar et des paysages de canyons et de sierras aux accents sauvages et authentiques.

Le Parc National d’Ordesa et du mont Perdu

Un petit bijou de nature qui s’étend sur les vallées d’Ordesa, d’Añisclo, de Pineta et d’Escuaín, classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. De très belles randonnées vous attendent dans la vallée ou canyon d’Ordesa, comme celle de Burajuelo, accessible aux familles.

 

Saragosse

Des joyaux d’architecture mudéjar vous attendent dans la capitale de l’Aragon, comme la Basilique de Nuestra Señora del Pilar et sa Place monumentale ou la cathédrale Saint-Sauveur. Albarracín et ses remparts, un site impressionnant. Le charmant village médiéval de Teruel, sa Plaza del Torico aux 1230 rampes de Led dans le sol et son superbe aqueduc piétonnier à deux étages. Ne manquez pas non plus sa cathédrale et la Tour de San Salvador, magnifique témoignage de l’architecture mudéjar. Sachez également que la cité est mondialement connue pour son jambon, première AOC jambon d’Espagne. L’occasion de ramener un souvenir gourmand. Enfin, nos chères têtes blondes apprécieront un détour par Dinópolis, un parc consacré aux dinosaures intégrant musées et attractions, et disposant de quatre autres antennes dans la province.

La Rioja

La région est mondialement réputée pour son vignoble, le premier d’Espagne à avoir obtenu une appellation d’origine qualifiée. Encore une occasion de se faire plaisir, avec modération bien sûr. En Rioja, nous vous recommandons de visiter Logroño, capitale de la Rioja. Sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, c’est une cité dynamique qui ne manque pas de charme. Arpentez les rues de la vieille ville, aux nombreux monuments historiques, et visitez la cocathédrale de Santa María de la Redonda. Cette dernière abrite l’unique peinture attribuée à Michel-Ange présente en Espagne, un calvaire à l’huile représentant la Crucifixion. Enfin, pour votre pause repas, ne passez pas à côté de la rue Laurel, véritable institution qui regorge de bar à tapas. Nous invitons également les amateurs de vieille pierre à visiter les villes de Santo Domingo de la Calzada et de San Millán de la Cogolla. Cette dernière abrite les monastères de Suso et Yuso, tous deux classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et lovés au cœur de la vallée du Cárdenas. Sachez enfin qu’en raison de son riche patrimoine historique et naturel, la région regorge d’activités à faire en famille.

La Cantabrie

Avis aux amoureux de la nature : les paysages variés et préservés de la Cantabrie vont vous enchanter.

Santander

Vous allez adorer flâner le long de la plage d’El Sardinero ainsi que sur la presqu’île de la Magdalena, à l’entrée de la baie de la ville portuaire, capitale de la région. Le Parc de la Magdalena est une destination privilégiée des familles.

Au programme :

  • baignade,
  • bar et aire de jeux,
  • petit zoo marin,
  • Musée de l’Homme et de la Mer
  • sans oublier le splendide Palais Royal, résidence d’été des Rois d’Espagne du début du XXème siècle sur les hauteurs du parc.

Notez que l’entrée au parc est gratuite et que vous pouvez le visiter en petit train touristique.

Les grottes

La Cantabrie en compte pas moins de 6500, ce qui en fait la région dotée de la plus grande concentration de grottes à art rupestre au monde.

Plus d’infos sur le site officiel Cuevas Culturales de Cantabria.

Le Parc de la Nature de Cabárceno

Ce zoo/safari équipé d’un téléphérique s’étend sur 750 hectares d’une ancienne exploitation minière, au cœur du Parc Naturel de Peña Cabarga. Près de 120 espèces animales des cinq continents y vivent en semi-liberté.

La Princ

ajoutipauté des Asturies

En Asturies comme en Cantabrie, l’heure est à l’immersion en pleine nature et à la baignade sur des plages paradisiaques.

Gijón : ancien village de pêcheurs

Gijón est une ville charmante, idéale pour des vacances familiales en Espagne en camping-car.

Viedo

Située entre la cordillère cantabrique et le Golfe de Gascogne, la préfecture des Asturies est une cité fascinante à l’impressionnante richesse architecturale. Vous ne saurez plus où donner de la tête tant la vieille ville regorge de monuments religieux exceptionnels et de maisons sublimes. En plein centre-ville vous attend également le Parc San Francisco, une véritable bouffée d’oxygène sur 90 000m2, entrecoupée de monuments divers et variés.

Le Parc National des Picos de Europa

Classés parc national et réserve de biosphère, les Pics d’Europe accueillent, entre autres, les magnifiques lacs de Covadonga et constituent un terrain de jeu idéal pour pratiquer la randonnée. Les plages : on en compte plus de 200, réparties sur un littoral préservé et sauvage de 345 km.

La Galice

À la pointe nord-ouest de l’Espagne, la Galice rappelle les terres bretonnes de par ses paysages enchanteurs et ses origines celtes.

La Corogne

L’histoire de La Corogne est étroitement liée à son important port de commerce et de pêche. Ne manquez pas la Tour d’Hercule, plus ancien phare romain encore en activité. Classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, c’est l’un des symboles de la ville. Enfin, l’ascenseur panoramique du Monte San Pedro, attraction atypique, vous offrira une vue à 360° sur la ville et le golfe Ártabro.

Pontevedra

En plein centre des Rías Baixas ou Rías Bajas, de longs bras de mer qui s’avancent sur la terre pour révéler un paysage hors du commun. La cité médiévale donne la priorité aux piétons (la circulation automobile est formellement interdite en centre-ville) et est célèbre pour son hospitalité.

Vigo et ses îles

La plus grande ville de la région, également au cœur des Rías Baixas, est reliée à l’île de San Simón et aux îles Cíes par l’impressionnant Pont de Ronde, aux faux airs de Golden Gate.

Saint-Jacques de Compostelle

La préfecture de Galice constitue le point d’arrivée du chemin de Compostelle. Son immense cathédrale romane accueillerait le tombeau de l’apôtre Saint-Jacques.

L’Espagne centrale

Poursuivons notre découverte de l’Espagne en camping-car en prenant la direction de l’intérieur du pays. Préparez-vous à en prendre plein les yeux dans cette région au patrimoine architectural et historique hors du commun.

À ne pas rater en Castilla-y-León :

  • Valladolid, pour son riche patrimoine architectural de style Renaissance et sa Vallée des Six Sens, un parc thématique et éducatif qui ravira les plus petits.
    Salamanque, son université du XIIème siècle et ses églises Renaissance sur les façades desquelles se cachent des figures sculptées… Sa gigantesque Plaza Mayor de style baroque vaut également le détour. –
  • Ségovie. Célèbre pour son aqueduc romain aux plus de 160 arches, la ville compte une multitude d’autres trésors architecturaux. Sa cathédrale gothique est impressionnante, tout comme son Palais Royal du XVIIIème siècle ou encore sa porte de San Andrés dans la muraille qui encercle la cité. Son château médiéval romantique, l’Alcazar, surplombe la ville depuis son éperon rocheux et offre un vrai paysage de conte de fées.
  • Ávila et ses remparts du XIème siècle aux 82 tours semi-circulaires.
  • Burgos. La capitale régionale, à l’architecture médiévale intacte, abrite en son sein une cathédrale gothique française, Sainte-Marie de Burgos. Ne manquez pas non plus le site archéologique d’Atapuerca, classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. En effet, vous pourrez y voir des témoignages des premiers Hommes qui peuplèrent l’Europe.

La Communauté de Madrid

La ville de Madrid mérite des vacances à elle toute seule ! Attention cependant à la chaleur, très suffocante en période estivale. Les différentes places dont regorge la ville. Amusez-vous à toutes les trouver à pied ! La Plaza de España, la Plaza Mayor, la Puerta del Sol et sa sculpture de l’Ours et l’Arbousier (les symboles de la ville ; photo obligatoire), la place de Santa Ana, la place Cibeles et la Puerta de Alcalá… Le Palais Royal ancienne résidence des rois d’Espagne, et la Place de l’Orient. Allez-y en journée, et en soirée pour profiter des illuminations, au son du clocher de la cathédrale de l’Almudena située juste en face. Le Musée du Prado, qui accueille des chefs-d’œuvre de Goya, de Velázquez, du Greco… Nous vous conseillons de réserver vos billets à l’avance sur le site du Musée. Le Parc du Retiro et ses 125 hectares de chemins arborées, de palais (dont le magnifique Palacio de Cristal), de lacs, de statues, de jardins… Vous y croiserez également des paons.  Le Marché couvert de San Miguel.  Les stades de football Santiago-Bernabéu (celui du Real Madrid) et le tout nouveau tout beau et surtout impressionnant Wanda Metropolitano celui de l’Atlético Madrid, accessible en métro via la ligne 7.

Castilla-la-Mancha

Bienvenue au pays de Don Quijote (Don Quichotte).

À faire en Castilla-la-Mancha :

  • Tolède. Chef-lieu de la région, la ville constitue un très beau symbole d’unité religieuse avec ses magnifiques lieux de culte juifs, musulmans et catholiques, témoignages d’une cohabitation pacifique de plusieurs siècles. Cette particularité lui vaut d’ailleurs le surnom de  ville aux 3 cultures. Ne ratez pas sa cathédrale gothique, l’Alcázar, la synagogue El Tránsito et son Musée Séfarade, le Monastère San Juan de los Reyes… L’église Santo Tomé mérite elle aussi une visite, ne serait-ce que pour ce qui s’y cache… Le monument garde en effet un pur chef-d’œuvre : L’enterrement du Comte d’Orgaz, une huile sur toile du peintre Le Greco. Avis aux gourmands : impossible de repartir de Tolède sans une boîte de mazapán. Cette confiserie à base de poudre d’amande, de sucre et de blanc d’œuf est confectionnée par les sœurs du couvent de San Clemente depuis 1212.
  • La Route des Moulins à vent. Impossible de se rendre en Castilla-la-Mancha sans emprunter la route des moulins sur les traces de Don Quijote ! Vous trouverez l’une des plus importantes concentrations de moulins à Consuegra, près de Tolède.
  • Cuenca. Cette ville historique fortifiée est classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Ne ratez pas sa cathédrale gothique, la première du pays, et ses maisons suspendues. Pour mieux les admirer, promenez-vous le long de la rivière Huécar qui traverse la cité. La Ciudad Encantada. Cette ville enchantée se situe à quelques encablures de Cuenca, à 1400 mètres d’altitude. Le lieu abrite des formations rocheuses de type karstique aux apparences incroyables. La plus emblématique de ces roches, le Tormo Alto, fait penser à une tornade.
  • Le Parc National des Tablas de Daimiel.

À ne pas rater en Estrémadure

  • Plasencia, pour son centre historique fortifié et sa magnifique cathédrale.
  • Cáceres et son centre historique classé, aux accents gothiques et Renaissance.
  • Le monastère royal de Santa María de Guadalupe, inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Badajoz, pour sa porte et son pont de Palmas. Les 2 tours qui jalonnent les 600 m de ce pont granitique aux 32 arcs vous donneront l’impression de vous trouver dans un jeu d’échecs. La ville est dominée par l’Alcazaba et la Tour de l’Espantaperros, murailles d’origine arabe dont les enceintes fortifiées accueillent aujourd’hui des musées remarquables. Ne manquez pas non plus la cathédrale ainsi que les nombreuses églises de cette charmante cité universitaire frontalière du Portugal.
  • Les ruines romaines de Mérida, inscrites au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Ces dernières accueillent chaque été un festival de théâtre classique, dont l’édition 2019 se termine le 25 août.
  • Le parc naturel de Cornalvo et son barrage romain, également inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

La Côte Est espagnole

Poursuivons à l’Est notre découverte de l’Espagne en camping-car.

Barcelone

Barcelone est LE passage obligé si vous passez vos vacances en Catalogne. Sur place, vous serez transporté dans l’univers de l’architecte catalan Antoni Gaudí avec l’emblématique et jamais terminée Sagrada Familia ou le Parc Güell. Ce dernier, classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, offre une vue imprenable sur la ville. La visite du Camp Nou, le mythique stade du Barça, vaut également le détour pour les amoureux du ballon rond. Il existe plusieurs formules, que vous pouvez consulter et réserver directement sur le site du FC Barcelone. Enfin, au sud-ouest de la ville (commune de Vila-Seca), consacrez une journée ou deux au Parc de Port Aventura. Le parc constitue également une excellente idée pour les vacances de la Toussaint à l’occasion d’Halloween, avec ses Horror Nights. Le massif montagneux de Montserrat, qui accueille en son sommet l’abbaye bénédictine Santa Maria. Avec ses 5000 voies, les amateurs d’escalade seront servis.

Tarragone

Pour son amphithéâtre romain du IIème siècle qui fait face à la mer Méditerranée dans un spectacle époustouflant. Ses plages de sables fins, ses remparts et sa vieille ville médiévale en font une destination idéale et pleine de charme.

La Communauté et la province de Valence

Que peut-on visiter à Valence? Bienvenue au pays de la paella ! La région est en effet le berceau du plat le plus emblématique d’Espagne. Le mot « paella » désigne la poêle munie de deux poignées utilisée pour la cuire. Mais attention, ici, on ne parle pas seulement de « paella », mais de « riz » ou arroz : arroz a banda, arroz negro… Le riz (rond) dispose même de sa propre AOC « Arroz de Valencia ». Enfin, sachez que la vraie paella valenciana se cuisine avec du poulet et du lapin, et non du poisson et des fruits de mer.

À ne pas rater en Communauté valencienne

La Province de Castellón

Nous vous conseillons de vous arrêter dans la cité balnéaire de Peñiscola pour admirer son château construit sur une ancienne forteresse musulmane. Ce dernier domine le centre historique de la ville, entouré de murailles sur une presqu’île rocheuse longée par deux plages. Un panorama de toute beauté.

La cité de Morella vaut également le détour. En effet, bordée par une imposante muraille, la ville est dominée par un château qui se dresse au sommet d’un immense rocher, à environ 1000 m d’altitude. Ne ratez pas ses portes, son aqueduc en contrebas et enfin son couvent de San Francisco, porte d’entrée des jardins du château.

Cap sur Valence

Capitale régionale, la ville n’en est pas moins des plus agréables à vivre. En effet, elle constitue un véritable paradis pour les amoureux de nature, qui pourront la parcourir de parcs en parcs et de jardins en jardins. Faites une halte à son ultramoderne Cité des Arts et des Sciences et son immense aquarium, l’Oceanogràfic. Plus grand aquarium d’Europe, il ravira les plus petits avec son immense tunnel sous-marin et ses bélugas. Sur place, vous trouverez également un planétarium ainsi qu’un musée interactif. Enfin, à moins de 10 km au sud de la ville vous attend le Parc naturel de l’Albufera. Au programme, lac, zone humide, espèces uniques d’oiseaux aquatiques et surtout grande bouffée d’oxygène.

La Province d’Alicante

Calpe

Magnifique petite station balnéaire célèbre pour ses plages et son impressionnant rocher sur l’eau, le Peñón de Ifach. Cette immense masse calcaire qui domine la ville est habitée par de nombreux oiseaux.

Altea

Envie d’un petit détour en Grèce ? Vous vous y croirez assurément dans cette charmante cité côtière aux maisons blanches décorées de fleurs et aux ruelles pavées. Ne ratez pas la vieille ville et son église à la célèbre coupole recouvertes de tuiles bleues et blanches.

Alicante

Pour son Esplanade d’Espagne et son Château de Santa Barbara qui surplombe la ville. Nous vous conseillons une ascension à pied, l’agua limón (sorte de granité au citron typique) n’en sera que meilleure à votre arrivée en haut  Accordez-vous également une balade sur le port, bordé par une aire de jeux des plus originales et amusantes. Enfin, le parc El Palmeral vaut également le détour, avec ses cascades et jeux pour enfants. Elche, célèbre pour son jardin/palmeraie Huerto del cura, déclaré Jardin artistique national en 1943 . Vous pourrez aussi y admirer une reproduction de la Dama de Elche, sculpture en pierre calcaire dont le buste original est conservé au Musée archéologique national de Madrid.

Plan du site