Le Trancoso : la beauté à l’état pur dans le nord-est du Brésil

Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux savent que j’étais à Trancoso à Bahia pendant quelques jours le mois dernier. Ô un endroit agréable pour profiter de la mer, du soleil et de l’assaisonnement bahianais, vous avez vu !

La ville, fondée par les jésuites, est devenue un point de ralliement des hippies dans les années 70 et depuis lors, elle a accueilli de nombreux touristes, dont de nombreuses célébrités, tant du Brésil que de l’étranger.

La renommée de la ville s’est encore accrue lorsque le New York Times a mis Trancoso sur sa liste des 31 voyages à ne pas manquer. Le Trancoso a également été utilisé comme lieu de tournage pour les photos du mannequin Ana Beatriz Barros par le célèbre photographe de mode Terry Richardson.

Si vous voulez en savoir un peu plus sur cette charmante destination balnéaire et y obtenir des conseils de voyage incontournables, continuez à lire ce billet.

Conseils sur le Trancoso

-Où se trouve le site et comment s’y rendre

Le Trancoso est situé au sud de Bahia, dans la région connue sous le nom de route de la découverte. C’est un quartier de Porto Seguro, tout comme Arraial D’Ajuda.

Pour se rendre à Trancoso, l’aéroport le plus proche est celui de Porto Seguro. À l’aéroport, nous avons pris la voiture, nous avons utilisé le service Hertz, que nous avions déjà laissé réservé par le site web de Submarino Viagens (lien ici). Et a suivi vers l’hôtel, en suivant les informations de l’application mobile Waze.

Je pense que la voiture de location est une excellente option pour connaître la région, car elle permet de se déplacer pour connaître plusieurs plages et les centres de Trancoso et d’Arraial D’Ajuda.

De l’aéroport à la ville de Trancoso, l’un des moyens est de traverser la rivière Buranhém par un ferry jusqu’à Arraial D’Ajuda. Nous avons fait ce chemin, la traversée a été rapide, calme et bien organisée.

Vous pouvez également prendre le ferry en voiture ou à pied, si vous choisissez de vous rendre à la ville d’Uber ou en bus. Le ferry fonctionne 24 heures sur 24, avec des départs toutes les 30 minutes. A l’aube, les départs se font toutes les heures.

Du ferry, nous prenons la route d’Arraial pour le Trancoso. Elle fait 38 km sur une seule voie. A partir du km 7, il y a une route alternative plus courte, l’ancienne route Trancoso, un trajet de 15 km sur un chemin de terre. Nous l’avons parcouru, mais déjà averti, il est dans de très mauvaises conditions, malheureusement, car il a beaucoup de “stries” et de trous dans la piste.

-En visitant la ville de Trancoso

Le Trancoso est une destination à visiter toute l’année, car il a un climat doux, mais entre avril et mai, le risque de pluie augmente.

Le réveillon du Nouvel An est la fête la plus chaude de la ville et les prix atteignent la stratosphère. En janvier, les tarifs sont également élevés, tout comme la période du carnaval. En février, l’époque où j’y suis allé, est encore considérée comme la haute saison, mais les prix sont déjà un peu plus avantageux, tant qu’ils n’incluent pas les jours de fête.

La basse saison, des mois en dehors de l’été, a plus de comptabilité et beaucoup de calme. Mais sachez que certains restaurants profitent de cette période de l’année pour fermer leurs portes.

Où séjourner à Trancoso

Il y a des hôtels et des auberges au bord de la mer, sur les falaises, ainsi que plus loin des plages et près du Quadrado.

J’ai choisi un hôtel sur le sable, celui-ci (lien), et je l’ai trouvé merveilleux, il est sur la plage de Rio da Barra. Lorsque je cherche une plage, mon but est le suivant : profiter au maximum de la plage, de préférence sans avoir à prendre la voiture.

De plus, il est très agréable de se réveiller et de prendre son petit déjeuner en regardant la mer et le petit ruisseau qui coule sur la plage. Et quel délicieux petit déjeuner ! De nombreuses options délicieuses, le plus difficile est de contrôler la gourmandise !

L’hôtel dans lequel j’ai séjourné dispose de toute une infrastructure sur la plage, son club de plage, où le client a à sa disposition une table, des chaises, des parasols, des chaises longues, un restaurant et une douche d’eau douce.

Il est également possible de fréquenter le club de plage même si vous ne séjournez pas à l’hôtel, mais il faut payer un montant par personne et il est recommandé de réserver, car les clients ont la priorité.

Outre le Beach Club, il y a le restaurant de l’hôtel qui propose une cuisine bahianaise et contemporaine, signée par les chefs Iremir et Didico. Nous avons goûté plusieurs plats et nous avons approuvé !

Nous avons également apprécié le service et les professionnels qui nous ont accompagnés tout au long du séjour, en particulier Damião.

La plupart des auberges, hôtels et restaurants sont cependant concentrés dans le Quadrado, qui est le centre touristique de Trancoso, mais ils ne sont pas proches de la mer.

-La place, le cœur de la ville

Le “Quadrado” est une place très rustique, qui était autrefois une pelouse, sans éclairage extérieur, où les voitures n’entrent pas et avec des petites maisons jumelées au style colonial.

C’est autour de cet espace que se trouvent la plupart des restaurants, les petites boutiques de vêtements et d’accessoires et la petite église de São João Batista. Derrière l’église se trouve le belvédère.

La grande majorité des restaurants de Trancoso ont de la musique live et des tables éclairées aux bougies. Vous trouverez autant de choix de plats typiques de Bahia que de pizzas, de hamburgers et de cuisine contemporaine. Mais préparez votre poche ! Les prix sont très salés, quel que soit le type de nourriture que vous choisissez.

Mais le Quadrado n’est pas seulement utilisé par les touristes, les indigènes jouent au ballon en fin d’après-midi et avec de la chance, on peut observer des groupes qui jouent à la capoeira.

-Plages du Trancoso

Le Trancoso possède de nombreuses plages et pour tous les goûts. Certains plus urbains et avec des services et d’autres très rustiques et déserts. J’en ai sélectionné quelques-uns :

-Plage de Coqueiros

Coconut Beach se trouve près du Quadrado. Il suffit de marcher sur un chemin de terre réservé aux piétons (environ 10 minutes à pied). Mais il est également possible de s’y rendre en voiture, à vélo ou en quadricycle.

Il existe des parkings au bord de la plage, mais le coût peut atteindre 30 R$ par jour. En haute saison, évitez d’y aller en voiture, car l’endroit devient très fréquenté et compliqué à garer.

La mer de cette plage subit une grande influence de la marée, selon l’horaire elle sera très peu profonde et calme, formant un grand bassin. A marée haute, l’eau atteint les kiosques.

-Plage de Nativos

C’est à 15 minutes de marche de Quadrado et de Praia dos Coqueiros, avec de nombreux kiosques, et une rivière qui se jette dans la mer. Il y a aussi des Beach Clubs. Il y a des parkings publics au bord de la plage. Certaines des meilleures auberges de la région sont également situées autour de cette plage.

-Plage de Rio da Barra

C’est la plage où se trouve l’hôtel où j’ai séjourné (lien ici), à gauche de la plage de Nativos. D’un côté les cocotiers et l’embouchure de Rio da Barra et de l’autre les falaises dans des tons de beige, rose, rouge et ocre.

La bande de sable est longue, très claire et fine. La mer, en revanche, à marée basse, présente de délicieuses formations de piscines naturelles. Mais à marée haute, il est un peu plus brouillé et peut tirer un peu en fonction de la marée.

Il est possible d’aller au restaurant et d’utiliser les installations de l’hôtel Villa Rio da Barra (lien)sur le sable, comme les chaises longues, les parasols, les douches et les salles de bain. Pour cela, vous payez le stationnement de la voiture et une consommation minimale par personne. Je recommande de réserver, car les clients de l’hôtel ont la préférence.

-Plage de Taípe

La plage de Taípe se trouve à côté de la plage de Rio da Barra, où se trouve le Club Med. En fait, elle est déjà considérée comme une plage d’Arraial D’Ajuda. Elle est très déserte et très belle, avec les falaises qui l’encadrent.

Vous pouvez visiter cette plage à pied depuis la plage de Rio da Barra. C’est ce que nous avons fait, mais vous ne pouvez passer d’une plage à l’autre que lorsque la mer se retire, alors faites attention à revenir avant que la mer ne se remplisse à nouveau.

Connaître Pékin parmi les dynasties et les empereurs
Conseils pour voyager en Islande