Quel itinéraire en camping-car pour Madrid, Barcelone et Paris ?

Un total de 2 237 kilomètres pour relier trois des villes essentielles de l’Europe : Madrid, Barcelone et Paris. Sur le chemin, vous traverserez des montagnes, atteindrez la Méditerranée, explorerez la campagne française et découvrirez des coins à côté de rivières ou de falaises où le temps semble s’être arrêté. Vous pouvez profiter d’un itinéraire en camping-car à travers 12 villages où vous mourrez d’amour ou non.

Commencez le voyage à Madrid

La capitale espagnole et une ville qui servira de point de départ pour ce tour d’Europe. La première étape sera Cañete (Cuenca). Au centre de la chaîne de montagnes, entouré de montagnes et de profonds ravins, son environnement naturel offre la possibilité de profiter d’un paysage rare de pierres sculptées, de cascades et de faucilles. De plus, le village a réussi à préserver son cachet arabe. Les restes du château surveillent depuis le rocher et de là, il déploie les bras de sa muraille qui embrassent la ville. Il conserve les portes de San Bartolomé et de Las Eras pour vous faire découvrir une ville qui conserve la tradition.

Il est préférable de passer la nuit à Cuenca et de profiter de l’occasion pour faire rapidement connaissance avec cette belle ville. Vous pouvez vous garer dans le parking de l’auditorium, qui fonctionne avec un parcmètre pendant des heures. Il se trouve à environ 400 mètres du centre-ville, où vous pouvez être étonné par les maisons suspendues.

Passez à Albarracín (Teruel)

Une ancienne capitale d’un royaume de taïfas, qui a conservé toute sa saveur islamique et médiévale. La première chose qui vous surprend est son imposante enceinte fortifiée. Dans le centre-ville, vous pouvez observer trois moments différents de la construction. Le bastion appelé Alcázar et la Torre del Andador datent du Xe siècle. Au XIe siècle, ils ont construit les murs qui entourent le faubourg de La Engarrada. Enfin, après la Reconquête, les chrétiens et les rois d’Aragon ont érigé de nouveaux pans de muraille et les forts et tours qui sont encore debout. Vous pouvez passer la nuit à Teruel, sur le parking de la place de la Guardia Civil, qui compte 20 places.

La prochaine étape à Cantavieja (Teruel)

Des airs médiévaux et légendaires entourent cette ville, capitale du Maestrazgo. Son quartier historique a été déclaré bien d’intérêt culturel et parmi ses attractions, on trouve la Plaza de Cristo Rey, avec ses portiques sur trois côtés, qui abrite l’église de l’Assomption, l’hôtel de ville et la maison de la famille Zurita. Parmi les autres lieux essentiels, citons la Casa del Bayle ou l’église San Miguel. Vous pouvez passer la nuit dans l’aire de camping-car Cantavieja, qui compte 7 lits. Aucun matériel de camping n’est autorisé.

Partir pour Miravet (Tarragone)

Une ville qui offre une vue très pittoresque du fleuve Ebro, sous la figure imposante du château templier. La forteresse occupe la partie la plus élevée de la colline, qui se termine par des falaises au-dessus de l’Ebre. La vieille ville, qui a vu le jour sous la domination mauresque de la population, se dresse sur une colline, tandis que la ville moderne s’étend sur la partie plate. De plus, le fleuve Ebro offre des possibilités intéressantes à la hauteur de cette ville, comme la promenade en bateau qui permet de traverser le fleuve. Il est préférable de faire une pause dans votre voyage au parking Ruidoms à Reus, qui dispose de 4 places. Le séjour maximum est de 48 heures. C’est un lieu très central avec une surveillance 24 heures sur 24. Vous pouvez également visiter la Plaça Mercadal, le Centre Gaudí ou la Casa Navàs et les bâtiments modernistes.

La prochaine étape : à Barcelone

Une ville méditerranéenne et cosmopolite qui intègre dans son tracé urbain des vestiges romains, des quartiers médiévaux et les plus beaux exemples du modernisme et de l’avant-garde du XXe siècle. Se promener dans Barcelone, c’est être surpris à chaque instant. Des rues piétonnes dans les vieux quartiers, des espaces verts et un splendide front de mer avec des équipements modernes sont le reflet de son caractère intégrateur. Vous pouvez passer la nuit sur le parking du Pueblo Español à Barcelone même, qui dispose de 30 places. Il s’agit d’un parking mixte, ouvert et gardé 24 heures sur 24.

De là, passez à Cadaqués (Gérone)

L’une des villes les plus emblématiques de la Costa Brava. Son littoral rocheux, avec ses belles plages et ses criques isolées, est l’une de ses principales attractions. Au fond de la baie de Cadaqués se trouve son centre historique, avec un air méditerranéen et une saveur maritime profonde. Source d’inspiration pour les peintres et les artistes, la ville connaît une vie culturelle intense, comme en témoignent ses nombreux musées et galeries d’art, dont la Maison-Musée de Salvador Dalí. Il peut être judicieux de passer la nuit sur le parking de Portbou, qui dispose de 14 places. Aucun élément de camping n’est autorisé à être déployé. Cela pourrait être la meilleure idée car il est déjà situé très près de la frontière avec la France.

Déjà en France, la première étape sera Collioure

Un endroit au charme incroyablement pittoresque. Une destination de carte postale, avec le château royal au bord de la mer, le port avec ses bateaux typiques, les petites plages de galets, les terrasses des cafés, la vieille ville avec ses façades colorées et le clocher caractéristique avec son dôme rose. Un magnifique tableau que l’on peut voir depuis la chapelle de l’îlot de San Vicente, la promenade au pied du château ou les alentours du jardin de Pams. Vous pouvez passer la nuit dans l’aire de camping-car de Collioure, qui compte 50.

De là, partez pour Lautrec

Un petit village d’origine médiévale dont les bâtiments en briques avec des charpentes en bois semblent avoir résisté à l’épreuve du temps. Elle est surtout connue pour deux choses. Son moulin à vent et l’ail rose qui n’est produit qu’ici. Se perdre dans ses rues est vraiment délicieux. Pour passer la nuit, vous pouvez le faire dans l’aire des camping-cars de Lautrec, qui compte 25 places.

Passez à Najac

Najac s’élève sur une butte verdoyante sur l’Aveyron et est dominé par un château médiéval du XIIIe siècle, construit sur ordre des ducs de Toulouse, une image qui lui a valu une place dans la liste des plus beaux villages de France. De plus, son château royal a été construit au milieu du 13ème siècle et est classé Monument Historique. Une vraie merveille à laquelle s’arrêter. Vous pouvez passer la nuit dans l’aire des camping-cars de Najac, qui compte 12 lits.

Se rendre à Tournemire

Une ville qui surplombe la vallée de la Dora et fait partie du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne. Ce village possède un magnifique château construit au milieu du XVe siècle par Louis II d’Anjou, qui est non seulement l’un des plus beaux standards de l’architecture médiévale en Auvergne, mais aussi l’un des mieux conservés. Une autre des principales attractions de ce village aux toits d’ardoise est sa petite église romane construite en tuf volcanique polychrome. Vous pouvez passer la nuit dans l’aire de camping-car de Tournemire, qui dispose de 10 places.

Passez au village de Montrésor

Un village où il ne faut pas manquer le château Renaissance, la collégiale gothique, les belles maisons ou le beau lavoir sur les rives de l’Indrois. La vue depuis la rive du fleuve est un véritable spectacle. Vous pouvez passer la nuit dans l’aire de camping-car de Montrésor, qui compte 20 lits.

La dernière étape de cette route des camping-cars à Paris

Une ville synonyme de romantisme, d’art, de culture ou de mode. La capitale française est l’une des villes les plus emblématiques non seulement pour la valeur historique et artistique de son patrimoine, mais aussi pour la magie que l’on peut respirer dans n’importe laquelle de ses rues. Une destination que personne ne devrait manquer et qui mérite d’être découverte encore et encore. Vous pourrez passer la nuit dans le quartier des camping-cars à Paris, qui compte 80 lits. Le séjour maximum est de 72 heures.

10 gadgets sympas et pas chers pour le camping
Stationnement en camping-car : quels sont les plus beaux endroits d’Europe