Tourisme Suède : randonnées dans le parc national de Skuleskogen

Randonnée le long de la haute côte suédoise – Le parc national de Skuleskogen

Le parc national suédois de Skuleskogen est situé dans le golfe de Botnie, sur la côte de la mer Baltique en Irlande du Nord. Le parc national peut ne représenter qu’une escale sur le chemin du Grand Nord, mais celui-ci peut s’est avérer être une possibilité pour vous promener dans la nature suédoise. En 1984, le Skuleskogen a été déclaré parc national. Et pour cause, puisqu’une randonnée dans le parc national de Skuleskogen offre un paysage digne d’être immortalisé sur vos photos de vacances. En effet, ce parc national regorge d’une diversité de paysages, allant des canyons, lac et forets qui répartis sur une surface relativement importante. S’équiper d’une carte est donc instinctif car vous pouvez facilement vous perdre au milieu des arbres.

En liberté avec le camping-car dans le parc national

Lorsque vous aurez atteint l’entrée sud de Skuleskogen généralement en fin d’après-midi, vous découvrirez que stationnement est interdit dans les parkings de cette ville. Dans le cas où vous disposez d’un camping-car, vous serez en mesure de maintenir un certain degré d’autonomie. En effet, vous n’aurez certainement pas besoin d’électricité car les panneaux solaires sur le toit en stockent plus qu’il n’en faut – et vous éviterez par ailleurs autant que possible les terrains de camping. En outre, dans le parc national de Tiveden, plus au sud de la Suède, les parkings des parcs nationaux sont souvent interdits de 0h à 6h du matin. Il est donc interdit de se garer la nuit.

Les terrains de camping ne sont également pas bon marché dans les parcs nationaux dans certains comme la Suède, et bien que cela représente un montant relativement faible par nuit, l’emplacement générique ne dispose pas d’électricité. Si vous ne disposez pas d’un moyen pertinent pour vous éclairer, il est recommandé de se rendre à un hôtel et reprendre le voyage lorsque vous serez équipés, surtout si vous avez des enfants. Il faut en plus rajouter que le tarif pour une nuit peut augmenter significativement pour un emplacement avec plus de confort dans le parc. Les mobil-homes seront donc l’équivalent des hôtels de luxe si vous planifier de passer la nuit à prix réduits dans la zone de repos du parc national de de Skuleskogen.

Une promenade le long des côtes de Höga

Directement sur le parking, des sentiers de randonnée ont commencé, dans la nature de la Höga Kusten (“Haute Côte”) suédoise. Les Höga Kusten ont la plus haute élévation de terrain au monde. Aujourd’hui encore, la superficie augmente de 8 mm par an et a été déclarée patrimoine mondial, probablement mais pas seulement pour cette raison.

En étant légèrement chargés de quelques provisions, vous pourrez débuter votre randonnée. Dans ces refuges, on pouvait très souvent se rabattre sur du bois de chauffage sec, qui était disponible dans de petites cabanes pour les randonneurs de plusieurs jours. Il faut noter qu’il y a beaucoup de randonneurs de plusieurs jours dans cette région du parc. D’ailleurs, la Höga Kustenleden- Suède est un sentier de randonnée longue distance de 127 km dans la zone du patrimoine naturel mondial “Höga Kusten”, dans lequel vous serez en mesure d’observer la nature dans toute sa splendeur.

Toutefois, la légère bruine présente peut se transformer en véritable pluie, et vous ne pourrez probablement pas réussir à atteindre le célèbre canyon du parc en un seul voyage. Le canyon “Slåttdalskrevan” mesure 40 m de hauteur et offre une vue assez impressionnante.

Sur des planches de bois au-dessus de la mousse et de la lande

Après une nuit reposante dans le parc national, vous pouvez préparer le camping-car le lendemain matin pour vous rendre à l’entrée ouest du Skuleskogen. Ici, il y a eu beaucoup moins d’action avec peu de véhicules garés ici. Avec de la chance, le soleil réchauffera le parc et les températures peuvent même monter à un agréable 15 degrés, et vous pourrez lacez vos chaussures de randonnée, fait vos sacs à dos et repartir afin découvrir de nouveaux paysage du parc dans les forêts.

Une fois de plus, les chemins mènent par des planches de bois dans la forêt où vous pourrez y admirer de beaux vieux arbres couverts de lichens. Toute la forêt est principalement couverte de mousse, qui brille d’un vert éclatant lorsque le soleil y brille. Une forêt de rêve – le Skuleskogen ravit le cœur du vagabond, mais vous ne rencontrerez pas d’autres randonneurs ici, nulle part ailleurs.

Dans une clairière, entre la tourbière et le chemin de planches de bois, vous pouvez aussi brièvement observer des rennes. A titre d’informations, ces majestueuses créatures décolleront aussitôt qu’ils vous détecteront avant que vous ne puissiez tenir une caméra dans vos mains, mais le lac est plus patient si vous voulez inévitablement prendre des photos.

Au cours de votre voyage, vous devriez encore rencontrer suffisamment de rennes. Même sans voir d’animaux, il vaut la peine de visiter le parc national de Skuleskogen en Suède juste pour avoir l’opportunité de graver une image d’une nature bien préservée dans les mémoires. En plus, les possibilités de randonnées sont plus que suffisantes et les parkings sont grands et “adaptés aux mobil-homes” pour des prix généralement abordables.

Zermatt, le paradis suisse des amateurs de ski
Espagne : itinéraire à pied à travers les charmes de Baeza.