Voyage à Bakou en Azerbaïdjan

Bakou, la capitale de l’Azerbaïdjan, est un lieu touristique plein de surprises. Une ville chargée d’histoire sur les rives de la mer Caspienne. Un endroit charmant qui a pu prospérer au fil des ans, en partie grâce au pétrole. Si vous envisagez de vous rendre à Bakou, sachez qu’elle est divisée en deux parties, une nouvelle partie et celle connue sous le nom de vieille ville. Ce dernier est le centre historique de la ville, l’endroit où on trouvera le plus de monuments, et on ne peut pas oublier que Bakou a été fondée au XIe siècle, il est donc possible aujourd’hui de visiter des mosquées, des palais et des anciennes résidences de différents siècles. Sans aucun doute, une promenade pleine d’émotions et de photos, beaucoup de photos, que cette ville mérite bien, plus encore si l’on considère que ce lieu est une ancienne forteresse dont il reste encore une grande partie des murs et des tours. Un labyrinthe de rues étroites où il y a toujours quelque chose à voir. Il convient également de noter que cette vieille ville de Bakou est devenue le premier coin de l’Azerbaïdjan à être classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Comment voyager à Azerbaïdjan ?

Bakou est certainement, une des villes au monde les plus difficiles à décrire et cela pour plusieurs raisons. Tout d’abord parce que la cité présente un nombre de facettes incroyables au voyageur, qui peut parfois se retrouver désemparé dans ce chaos urbain anarchique. Au cours de votre séjour sur place, vous passerez tour à tour dans des quartiers de hautes tours en verre dernier cri, de quartiers traditionnels dans lesquels se nichent encore des petites mosquées ottomanes ou encore des kilomètres de blocs soviétiques, le tout dans un désordre joyeux et un trafic infernal. C’est en outre, une ville en continuel changement. L’argent du pétrole dont les puits futuristes coiffent le bord de mer, permet un renouvellement continuel de la plus grande ville d’Azerbaïdjan. C’est en outre une ville festive et accueillante, même si on a pu être quelque peu fatigué par le désordre ambiant et le règne de la voiture. C’est néanmoins une étape indispensable d’un voyage en Azerbaïdjan.

Qu’est-ce qui rend Bakou si spéciale ?

On peut mettre en évidence le Palais des Chirvanchas. Il est considéré comme le monument le plus important de la branche Shirvan-Absheron de l’architecture du pays. Ce palais comporte plusieurs zones, le bâtiment du palais lui-même, Divanhane, les cryptes funéraires, une mosquée avec un beau minaret, le mausolée de Seyid Yahya Bakuvi, un barrage et les vestiges des bains. Un autre des monuments les plus importants de la ville, également inscrit au patrimoine mondial, est la Tour de la Vierge. Cette structure est définie comme une tour persane, sassanide. Il a été construit à l’origine sur le bord de mer. Cependant, en raison du retrait de la ligne de plage, on peut aujourd’hui la voir séparée de l’eau par des zones aménagées. L’origine de la tour n’est pas connue avec précision, bien que beaucoup prétendent qu’elle pourrait remonter à 2 500 ans. Le peu d’informations sur la tour conduit à de nombreuses spéculations et légendes, bien que les versions officielles attribuent sa construction à Masud Ibn Davud, un architecte du XIIe siècle.

L’hôtel de qualité de Bakou

Séjourner dans un hôtel de qualité dans cette ville ne sera pas un problème. On peut trouver des endroits comme l’Aysberq Resort Hotel, situé à 10 minutes en voiture du palais de Shirvanshahs et à seulement 30 minutes de l’aéroport Heydar Aliev. L’hôtel dispose de chambres à la décoration classique, toutes équipées d’un minibar, d’une télévision à écran plat et d’une salle de bain privée avec des pantoufles. De plus, l’hôtel dispose d’un délicieux restaurant qui sert des plats typiques azerbaïdjanais et turcs. Et surtout, si vous en avez envie, vous pouvez manger en plein air sur la terrasse. En plus, on peut mettre en avant un sauna ou un hammam, une piscine extérieure, un service de massage, et même un centre de fitness. Sans aucun doute un endroit idéal pour passer les vacances dans cette belle ville.

Les endroits préférés des touristes

On ne peut pas quitter la ville sans visiter l’un des endroits préférés des touristes, le boulevard maritime. Ce beau boulevard s’étend tout le long du rivage, et la vérité est que c’est l’endroit idéal pour se promener tout en regardant la mer et en faisant quelques achats dans ses nombreuses boutiques de souvenirs. On pourra également se reposer pendant qu’on dégustera certains des plats les plus autochtones dans les restaurants de la promenade. Si vous voulez visiter certains des musées de la ville, vous devrez vous rendre à l’Ensanche. Une fois à l’extérieur du mur, on trouvera la ville moderne, qui est loin de cette vieille partie de Bakou. Il vous en faut plus ? Près de Bakou, vous trouverez de nombreuses destinations pleines de temples anciens, et même de curieux points de vente de gaz naturel brûlé, comme à Ateshgah. Vous pouvez également visiter Gobustan, un musée en plein air rempli de pierres et de peintures de l’âge de pierre lui-même.

Conseils pour voyager en Islande
Voyager en solitaire dans les trains russes