Espagne : 10 destinations parfaites pour les voyages de printemps en camping-car

Le soleil qui n’est pas encore trop chaud, les journées plus longues et l’envie de profiter du plein air après le froid de l’hiver font du printemps l’une des meilleures saisons pour voyager. Le vert de l’herbe et des feuilles se mélange aux mille couleurs des fleurs pour former des paysages que vous ne pourrez pas vous empêcher d’admirer et de sentir ! Nous vous indiquons les destinations idéales pour voyager en camping-car à cette époque de l’année.

1. Cordoue

Cordoue est un condensé de passé et de modernité. Cette ville millénaire, qui a été déclarée patrimoine mondial de l’humanité, est un héritage vivant des différentes cultures qui s’y sont installées tout au long de son histoire. Peu d’endroits dans le monde peuvent se vanter d’avoir été la capitale de l’Hispanie ultrapériphérique sous l’Empire romain et la capitale du califat omeyyade. Se promener dans le vieux quartier de Cordoue signifie sans aucun doute découvrir un beau réseau de rues étroites, de places et de cours blanchies à la chaux disposées autour de la Mosquée-Cathédrale, reflet de l’importance de la ville à l’époque médiévale et véritable symbole de la capitale. Mais s’il y a une chose qui rend Cordoue spéciale au printemps, ce sont ses cours, déclarées patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 2012, qui représentent le mode de vie cordouan dans les maisons avec cour, grilles et balcons de jardin, dont l’élément décoratif est constitué de fleurs. En outre, la Fête des Cours de Cordoue est un concours qui se déroule généralement pendant la deuxième et la troisième semaine de mai. Les participants ouvrent gratuitement leurs patios afin de les visiter.

Vous pouvez passer la nuit dans l’aire des camping-cars du centre historique, qui compte 150 places et dont le tarif est de 11 euros de juin à mars, et de 18 euros en avril et mai. L’échange d’eau est de 2 euros, comme pour l’électricité. Il s’agit d’un parking gardé 24 heures sur 24, et il n’est pas autorisé à déployer des éléments de camping.

2. Séville

Située sur les rives du Guadalquivir, Séville est l’héritière d’un riche héritage arabe et de son statut de port commercial prospère en Amérique. La capitale andalouse respire la joie et l’agitation dans chacune des rues et des places qui composent son centre historique, qui abrite un intéressant ensemble de bâtiments déclarés au patrimoine mondial et des quartiers à forte saveur populaire, comme Triana ou La Macarena. Tout cela sans oublier les nombreuses terrasses, tascas et bars où l’on peut pratiquer l’une des coutumes les plus ancrées et les plus savoureuses de la ville : le “tapeo”. Un endroit où vous aurez envie de revenir encore et encore.

À Séville, nous vous proposons jusqu’à quatre possibilités pour passer la nuit. Le premier est son aire de camping-car, qui dispose de 100 places et d’un tarif de 12 euros par nuitée et par service. Seul le changement d’eau coûte 3 euros, soit le même prix que l’électricité.

Une autre option est le Parking Caravan, qui dispose de 50 places et dont le tarif pour les nuitées et les services varie de 10 à 12 euros. Seul le changement de l’eau coûte 3 euros, soit le même prix que l’électricité.

Vous pouvez également passer la nuit sur le parking de Las Razas, qui dispose de 50 places et dont le tarif pour la nuitée et le changement d’eau est de 10 euros. L’électricité coûte à elle seule 5 euros.

La dernière option est le parking de la gare Santa Justa, sans services et avec 30 places.

3. Almeria

Celui qui fut l’un des plus importants ports du califat de Cordoue, révèle son Alcazaba et sa cathédrale sur les rives de la Méditerranée. Des rues étroites aux façades blanchies à la chaux font partie du panorama de son centre historique. Outre l’histoire et la culture, Almeria offre des plages, des parcs naturels, tant de haute montagne que côtiers, et une cuisine qui rendra le voyage inoubliable. Une visite à l’Alcazaba est indispensable, car c’est la plus grande forteresse construite par les musulmans en Espagne. Sur la colline de San Cristóbal, où la vue sur la vieille ville et le port est recommandée, se trouvent également les Murailles de Hayrán et, comme dans presque toutes les villes d’origine défensive, le reste du hameau s’étend sous l’Alcazaba, jusqu’à la Méditerranée. Sur les pentes de la colline de San Cristóbal, les maisons troglodytes qui composent le quartier de La Chancla ont été fouillées.

Vous pouvez passer la nuit sur le parking du quai de Levante, qui dispose de 20 places et d’un tarif de 6 euros par nuit. Il s’agit d’une zone avec surveillance vidéo, très proche du centre historique. 

4. Vallée de Jerte (Cáceres)

Il n’est pas possible de calculer le jour exact, mais chaque année, en mars, la Valle del Jerte accueille le printemps en s’habillant de blanc. Des milliers de fleurs de cerisier se réveillent en même temps, recouvrant leurs branches squelettiques dénudées de petites fleurs blanches et tendres qui offrent un spectacle visuel spectaculaire. En raison de sa beauté et de sa couleur, le Festival des fleurs de cerisier est considéré comme un événement d’intérêt touristique national. Cette édition 2018 aura lieu du 17 mars au 3 mai. La fête des cerisiers en fleurs est avant tout une fête populaire qui tente de refléter la vie de toute une région, tant dans le passé que dans l’avenir. À cette fin, toutes sortes d’activités sont organisées pour mettre en valeur la culture, la gastronomie, les traditions et le mode de vie de la région.

Pour faire la nuit dans la Vallée des Jertes, nous vous proposons deux options. Le premier est l’aire de camping-car du Piornal, qui compte 50 places et un tarif de 4 euros par jour. La zone est en pleine nature, entourée d’arbres et à environ 2 kilomètres du village. Il est nécessaire de demander le permis et les clés à la mairie.

Une autre option est l’aire pour camping-cars de Jerte, qui dispose de 15 places et d’un service de changement d’eau payant de 3 euros. Le séjour maximum est de 72 heures, et il y a 4 places avec connexion électrique payante. Il dispose d’une surveillance vidéo 24 heures sur 24.

5. Parc national de Doñana (Huelva)

Une mosaïque complexe de paysages qui s’étendent en formant un horizon plat et propre, un paradis pour les oiseaux dans la plus importante zone humide de tout le continent européen. À cheval sur les provinces de Huelva, Séville et Cadix, Doñana est aujourd’hui un labyrinthe de terre et d’eau qui donne forme à des marais, des lagunes et des cours d’eau, des réserves et des pinèdes, des veines et des veras, des dunes, des plages et des falaises spectaculaires. Parmi les paysages variés qui composent Doñana, il faut souligner le système dunaire mouvant qui s’étend entre Matalascañas et l’embouchure du Guadalquivir, plus de 25 kilomètres de plage vierge et de sable blanc, la dune fossile d’Asperillo, haute de plus de 30 mètres, ou la falaise du même nom formée de grès entre orange et ocre en raison des eaux riches en fer.

Pour passer la nuit, nous vous recommandons le camping La Aldea, à El Rocío, qui dispose de 50 places et d’un tarif de 19 euros par nuit, vidange des eaux usées, vidange de la toilette chimique, changement d’eau et d’électricité.

6. Parc national des Tablas de Daimiel (Ciudad Real)

La nature dans sa forme la plus pure et toute la tranquillité du monde pour la ressentir. C’est ce que vous trouverez dans le parc national de Tablas de Daimiel, un écosystème parfait pour les oiseaux aquatiques, qui est un parc national depuis 1973 et une réserve de biosphère depuis 1981. C’est le dernier représentant d’un écosystème appelé “tablas fluviales”, une formation produite par le débordement des rivières Guadiana et Cigüela, favorisé par la rareté des pentes dans le terrain. Cela vous surprendra.

Vous pourrez passer la nuit dans l’espace du parking des Tablas de Daimiel, qui compte 7 places et est gratuit.

7. Costa de Grraf

La situation, entre mer et montagne, offre une multitude de possibilités de loisirs. La Costa de Garraf, sur les rives de la mer Méditerranée, et les montagnes avoisinantes offrent à la région de magnifiques paysages naturels. Des lotissements de luxe, des terrains de golf et des installations de sports nautiques à proximité des plages sont complétés par un centre ville intéressant, débordant d’événements culturels. La gastronomie de Sitges rassemble les plats les plus représentatifs de la côte catalane.

Nous vous proposons deux options pour passer la nuit. Le premier est l’aire de camping-car de Sitges, qui compte 15 places assises et un tarif de 5 euros.

L’autre option est le parking Les Escoles, qui dispose de 10 places et qui est gratuit. Le séjour maximum est de 48 heures.

8. Parc naturel de la Sierra de Grazalema (Cadix)

La chaîne de montagnes s’élève face à l’océan, comme une gigantesque muraille parsemée de petits villages blancs. Il a été sculpté au gré des pluies qui ont créé l’une des chaînes de montagnes les plus abruptes de la géographie andalouse. Ainsi, il abrite l’une des plus grandes cavités d’Andalousie, le système Hundidero-Gato, avec près de 8 kilomètres de galeries et plus de 200 mètres de dénivellation. Il abrite des plaines, des dolines et des poljes spectaculaires ; et il abrite des chaînes de montagnes qui donnent lieu à des escarpements étonnants, des gorges profondes et des canyons imposants aux parois verticales atteignant 400 mètres de hauteur. Spectaculaire.

Pour faire la nuit, nous proposons trois options. Le premier est l’aire des camping-cars d’El Bosque, qui dispose de 5 places et est gratuite. Il s’agit d’un point de chargement et de déchargement sans places de stationnement réservées aux camping-cars, mais les nuitées sont autorisées dans les environs. Il est interdit de déployer des éléments de camping, et le séjour maximum est de 48 heures.

Vous pouvez également passer la nuit sur le parking de la vieille gare de Puerto Serrano, qui dispose de 5 places et qui est gratuit.

Notre dernière proposition est l’aire de camping-car Ubrique, qui compte 10 places. Le séjour maximum autorisé est de 72 heures et aucun élément de camping n’est autorisé à être déployé. Le mardi de 7h à 14h, le parking est fermé pour le marché hebdomadaire.

9. Valle de las Caderechas (Burgos)

Un espace naturel privilégié dans lequel les forêts, les champs de fruits, les petits villages et les vallées étroites coexistent harmonieusement. L’un des grands attraits de la vallée sont ses paysages au printemps, lorsque la couleur blanche des fleurs de cerisier contraste avec la forêt de montagne. Le début du mois d’avril est le moment idéal pour profiter de cette beauté. Dans ce lieu situé dans la partie nord-ouest de la Bureba poussent également de délicieuses cerises d’une couleur et d’une saveur spectaculaires.

La meilleure option pour se reposer est l’aire de camping-car de Frías, très proche de la vallée de Caderechas, qui dispose de 30 places et d’un tarif de 6 euros. Le séjour maximum est de 72 heures. 

10. Parc naturel du delta de l’Ebre (Tarragone)

Déclarée réserve de biosphère en 2013, c’est une excellente destination pour profiter de la nature et des sports nautiques, observer les oiseaux, faire du vélo et déguster une cuisine extraordinaire. Mais il y a plus que cela. Sa grande superficie, ainsi que la faible intensité de population, font du delta l’un des coins les plus paisibles et les plus solitaires de la côte catalane. Tel un oiseau aux ailes déployées, ce territoire au paysage changeant et éphémère offre plus d’une centaine de kilomètres de plages pratiquement désertes. Des deux côtés du fleuve se trouvent les deux hémideltas, avec des paysages similaires, mais chacun avec ses propres particularités. Celle du nord, plus urbanisée et plus fréquentée, possède certains des endroits les plus populaires comme Punta del Fangar avec son phare parmi les mirages. Le sud, moins peuplé et plus protégé, cache certaines des zones les moins fréquentées comme Punta de Banya, qui abrite une colonie de flamants roses.

Nous vous proposons deux options pour passer la nuit. L’une d’eux est l’aire pour camping-cars de Deltebre, qui compte 50 places et est gratuite.

L’autre option est l’aire pour camping-cars d’Amposta, qui dispose de 40 places et dont le changement d’eau est payant (3 euros).

Stationnement en camping-car : quels sont les plus beaux endroits d’Europe
Route des camping-cars à travers les plus beaux villages de la côte méditerranéenne.