Italie : visite guidée de Pise

Dans la région de la Toscane, on trouve de nombreux villes et villages qui valent la peine d’être connus. Si des endroits comme Florencias sont incontournables, il ne faut pas oublier Pise, qui offre une gamme impressionnante d’options touristiques, dont de nombreuses visites culturelles et une cuisine délicieuse. Capitale de la province homonyme, Pise a une origine inconnue. Une légende parle des fondateurs d’origine grecque, selon elle, ces hommes et ces femmes étaient les citoyens d’une ancienne ville, appelée aussi Pise, dans le Péloponnèse. Apparemment, après la guerre de Troie, ils ont fondé une autre ville portant le même nom en Italie, celle qu’on connaît aujourd’hui sous le nom de Pise, celle avec la tour penchée. Quelle que soit son origine, la vérité est que Pise a progressivement pris forme comme une ville importante. C’est ici que Galileo Galilei lui-même est né, et au fil des ans, il est devenu un centre de l’industrie légère. Cependant, ce qu’on aime le plus à Pise, c’est le grand nombre de monuments qu’on y trouve, car loin de ce que l’on pourrait penser, la tour penchée n’est pas la seule attraction de la ville.

La célèbre Place des miracles

On peut mettre en valeur d’autres lieux, comme la célèbre Place des miracles, ou ce qui est la même chose, la Place des miracles. Ce lieu a été déclaré patrimoine mondial de l’humanité et c’est ici que l’on trouve des bâtiments tels que le cathédrale, construit en marbre entre 1064 et 118, le Baptistère et le Cimetière. L’ensemble des bâtiments se détache sur le vert de la prairie, mais celui qui se distingue le plus, ou du moins celui qui attire le plus l’attention, est la Tour Penchée, le clocher de la cathédrale de Pise. Avec huit niveaux et une hauteur de près de 56 mètres, la tour a commencé à s’incliner dès le début de sa construction, en 1173. Considérée comme l’un des trésors de l’art roman, cette tour risque depuis longtemps de s’effondrer. C’est pourquoi le gouvernement italien l’a fermé au public pendant un certain temps. Des ingénieurs du monde entier se sont concentrés sur sa stabilité en résolvant le problème. Les spécialistes ont assuré qu’elle n’était plus en danger, la tour a recommencé à permettre aux visiteurs d’y entrer. Apprendre à connaître Pise n’est pas une question de jour, comme beaucoup le prétendent, c’est pourquoi rester dans la ville est une excellente idée. On aura de la chance, car il existe à Pise une offre d’hôtels assez intéressante, mettant en valeur des lieux comme l’Hôtel Jardin d’eau à, un établissement, 3 étoiles situé au centre de la ville, tout près de cette belle place, et donc très proche des principaux monuments de Pise. Outre la Place des miracles, à Pise, on peut également visiter d’autres places importantes telles que la Piazza dei Cavalieri. C’est le cœur intellectuel de la ville et il est situé dans le quartier de Santa Maria. C’est précisément sur cette place que l’on peut s’approcher de l’une des plus belles églises de Pise, l’église San Stefano, ou profiter de la vue du Palais de l’Horloge, avec ses deux tours médiévales assez frappantes. En outre, c’est ici que se trouve l’un des plus importants athénées universitaires d’Italie, le Palais de la sagesse.

Le Musée National de San Matteo

Si vous avez envie de passer par des galeries d’art, ne manquez pas le Musée national de San Matteo. C’est un important musée de peinture et de sculpture situé dans le couvent médiéval de San Matteo. Il présente des œuvres de maîtres pisans et toscans du XIIe au XVIIe siècle, notamment le polyptyque de Simone Martini avec la Vierge à l’enfant et les Saints, la Croix du Fuecchio de Berlinghieri Berlinghiero ou la première collection Renaissance avec des œuvres de Masaccio ou Donatello. Après une longue journée de visite, vous commencez probablement à avoir faim. Vous avez de la chance, car à Pise, vous trouverez de nombreux plats préparés avec les produits les plus délicieux de la Toscane. Des plats de mer et de montagne, car on ne peut pas oublier la proximité de Pise avec la côte. Vous y trouverez des plats tels que la Minestra di fagioli Bianchi : soupe aux haricots blancs, les Bavettine sul pesce : pâtes avec sauce au poisson, l’exotique et délicieuse Zupaa di ranocchi : soupe de grenouille et d’innombrables autres plats à base de truffes, car c’est la région la plus appréciée d’Europe.

Que voir à Riga, Lettonie, en 3 jours ?
Que faire à Amsterdam ?