L’observation des baleines : un spectacle naturel à voir au Mexique

La nature offre un large éventail d’événements surprenants pour le plus grand plaisir des êtres humains. Le ciel étoilé infini, les belles chutes de neige qui peignent les champs en blanc, l’aube enchanteresse accompagnée du beau chant des oiseaux, l’incomparable floraison des roses, les couchers de soleil énigmatiques, la danse paisible des vagues de la mer et l’interaction fascinante de la vie animale ne sont que quelques-uns des exemples miraculeux de l’impressionnante beauté naturelle ; mais l’un des phénomènes naturels les plus merveilleux est sans aucun doute l’observation passionnante du plus grand animal du monde : la baleine. Pour tous ceux qui ont l’occasion de voir une baleine de près dans son habitat naturel, quelle que soit l’espèce, cela deviendra une expérience dont ils se souviendront sans doute toute leur vie.

La baleine : le joyeux cétacé

Dans les eaux mexicaines, près de la côte de Basse Californie, naît la baleine grise, un cétacé sympathique et joueur qui peut atteindre 15 mètres de long et peser jusqu’à 40 tonnes. Chaque année, en début décembre, depuis l’océan Arctique glacial, des milliers de baleines grises arrivent dans les eaux chaudes des baies de Basse Californie, échappant à leurs principaux prédateurs : les orques, les requins et surtout, l’être humain.

Les eaux riches du Pacifique mexicain et de la mer de Cortez représentent un lieu paisible qui offre également tout un buffet d’aliments nutritifs variés, puisqu’ils se nourrissent de crevettes, de plancton, d’algues et d’amphipodes, donc absolument inoffensifs pour l’homme.

Des milliers de baleines grises arrivent chaque année pour s’accoupler et l’année suivante pour donner naissance à leurs baleineaux, puisque leur période de gestation est de 12 mois. La mer de Cortez leur offre d’ailleurs un havre de paix pour se reproduire. L’impressionnante baleine grise arrive dans les eaux mexicaines pour jouer, s’accoupler, mettre bas et aussi pour frimer devant les visiteurs curieux en leur offrant un des plus incroyables spectacles naturels de la planète. Très près des bateaux, ces animaux se tiennent debout à la verticale hors de l’eau pour jeter un coup d’œil autour, sautant joyeusement avec leurs 40 tonnes et soulevant des nuages d’eau.

Où et quand observer les baleines ?

L’observation des baleines attire des milliers de touristes du monde entier. Il existe plusieurs points stratégiques près de la côte de Basse Californie pour profiter de ces observations, des points près d’Ensenada, à Los Cabos, et de là plus au sud à Puerto Vallarta dans la baie de Banderas, d’autres espèces de baleines peuvent également être admirées.

Pour profiter de l’observation spectaculaire des baleines, tout le monde peut louer les services de bateaux de pêche sportive situés dans les quais de ces régions. Le Mexique a par ailleurs été le premier pays au monde à déclarer une loi fédérale protégeant ces animaux colossaux et amicaux.

Les baleines grises, originaires des eaux glacées de l’Alaska et de la mer de Béring, commencent leur migration vers le sud début octobre, pour arriver mi-décembre sur la côte de Basse Californie, où elles resteront jusqu’en mars, date à laquelle elles entameront leur voyage de retour vers l’Arctique. La concentration maximale de baleines est atteinte au mois de janvier, étant donné que c’est la saison où il y a le plus d’observations.

Vacances en Allemagne : un séjour placé sous le signe de la nature
Voyage aux Etats-Unis : visite du parc national de Big Bend au Texas.